Exemple de mémoire

En résumé:

  • recto-verso 

  • Un titre en français et en anglais

  • Un résumé court en français et en anglais

  • Structure IMRAD ou notre technique ou mise au point de la littérature (avec tableau)

  • Moins de 4 illustrations originales

  • 1500 mots sans les références

  • Références Vancouver (<10) 

EXAMEN DE FIN D'ANNÉE

 

CONTROLE DES CONNAISSANCES 

 

  • Contrôle terminal : 80 points (sous forme de QCM et QROC)

  • Rédaction d’un mémoire : 20 points

  • Présence obligatoire pendant l’ensemble des enseignements. 

  • L’examen a lieu lors du dernier séminaire

  • Le mémoire est obligatoire et devra être présenté publiquement

 

MÉMOIRE

 

Le mémoire doit être rendu sous la forme d’une synthèse de 2 pages (un recto verso) sur un sujet de votre choix en rapport avec le DU concerné. Il s’agit de résumer ce qu’il faut absolument connaître sur un sujet déterminé et de sélectionner les 10 références (au maximum) pertinentes sur ce sujet. Vous serez jugés sur votre capacité de synthèse. Il s'agit de votre synthèse originale et non celle d'un autre auteur. Nous lisons quasiment tout ce qui sort dans le domaine, vous serez repérés. L’idéal est de rendre ce mémoire deux mois avant le dernier séminaire sous forme numérique avec les articles sélectionnés. En cas de doute sur le sujet, vous pouvez pendant les séminaires nous demander conseil. Attention, contrairement à ce que certains pourraient penser, cet exercice est plus difficile que le rendu traditionnel d’un mémoire d’une centaine de pages. Chaque phrase doit avoir du sens. Il doit être rendu dans un fichier Word (aucun autre format). Il faut nommer le ficher avec votre nom de famille suivi de votre prénom (et rien d'autre). Il doit être original, les plagiats sont sanctionnés. Un résumé et des mots clefs seront appréciés. Il doit être rédigé en bon français. Si vous choisissez l'anglais, la grammaire et l'orthographe doivent être impeccables, sinon privilégiez le français. Il faut éviter les mémoires creux qui ressassent les banalités que l'on peut lire partout. 

Bien à vous.

Pr Meningaud